Guide Du Vin

Edition du 20/09/2016
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit 15 appellations différentes. La culture de la vigne est raisonnée avec un travail total du sol sans désherbage. Le travail de la vigne s’oriente sur une taille courte et un ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité des raisins. La méthode de vinification s’oriente sur le respect de chaque terroir ou lieu-dit et sur l’expression aromatique du Pinot Noir, le Pinot Noir ayant une palette aromatique très large et surtout une belle finesse. La Vendange est manuelle, foulée, éraflée à 100%. Une Pré fermentation à Froid (10-11°) de 5-6 jours est réalisée systématique pour une meilleure extraction et fixation aromatique. Cuvaison d’environ 21 jours dans des cuves ouvertes pour permettre le Pigeage (opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tannins et des anthocyanes). Alternance Pigeage-Remontage en cours de vinification en fonction des caractéristiques du raisin. Pressurage pneumatique. Elevage en fûts de chênes de 12 à 16 mois selon les appellations avec 20% maximum de fûts neufs pour les villages et 1er Cru pour garder l’expression de chaque lieu-dit. Les vins sont ensuite embouteillés si possible sans collage, ni filtration. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Les vins mêlent à la fois finesse et élégance pour être consommés dans leur jeunesse, mais aussi complexité et structure qui leur permettent une longue garde. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002, une réussite incontestable, est très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux aux papilles, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, très classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges cuits, savoureux au palais, d’une finale intense et persistante...
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
GIMARETS
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Jean BARONNAT
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
FLACHE SORNAY
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
Arnaud BRIDAY/CHERS
DUFOUR
FOREST
GAGET
MONTILLETS
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
BERNE
ROTISSON (B)
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
GUELET
PAMPRES D'OR (B)
FERRAUD ET FILS
FOURNELLES
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
COLLIN BOURISSET
GARANCHES
A. CHARVET
CHATELET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Benoît BADOZ (Ju)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Franck PEILLOT (Sa)
MEUNIER (Bugey)
SARTO DE L'ABY (Sa)
Alain BOSSON (Sa)
ANGELOT
CHEVIGNEUX (Bugey)
LAMBERT (Sa)
Amélie GUILLOT (Ju)
CHARTREUX
MADONE (Côtes du Forez)
TISSOT (Sa)
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Michel GUIGNIER
DONZEL
VOLUET*
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
DUPASQUIER*
PETIT (Ju)
(Pascal PAGET*)
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHAPONNE)
COLONAT
PIRON
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cédric VINCENT (B)*)
(CRÊT du RIS)
TERROIRS et TALENTS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. Le Chinon Le Chêne Vert 2014, un hectare seulement pour ce superbe clos sur une pente à 20%, un sol assez exceptionnel car peu courant dans la région, sorte de falun appelé “millarge”, fort bien élevé 12 mois en barriques d’un vin, le tout donnant ce vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, à déboucher sur des noix de veau à la favorite ou une échine de porc grillée à la purée d'aïl.  Le Chinon cuvée Les Clos 2013 Ligers d’argent 2015, Cabernet franc sur sol argilo-silicieux, très pauvre avec beaucoup de silex et de l'argile rouge en sous sol, un joli vin dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, très parfumé, aux senteurs de mûre et d'humus, à déboucher sur un lapin aux pruneaux ou une palette de porc aux lentilles. Le Chinon cuvée Les Cornuelles 2012, issu de très vieilles vignes de 50 à 100 ans sur sol argilo-calcaire, coteaux très pentus, exposition plein sud, aux arômes riches de cassis et d’épices, est un vin qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution. Goûtez le Chinon Le Logis de La Bouchardière 2014, au nez persistant de framboise, aux tanins bien enveloppés, et le Chinon rosé, Cabernet franc, saignée avec macération à froid des jus entre 24 et 48 heures, de jolie teinte saumonée, toute en gourmandise.

Serge et Bruno Sourdais

37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 04 27
Télécopie :02 47 93 38 52
Email : info@sergeetbrunosourdais.com
Site personnel : www.sergeetbrunosourdais.com

Château PLANTIER ROSE


Vignoble de 9,5 ha, sur un terroir de graves et de sables, avec une moyenne d’âge des vignes de 30 à 35 ans. L’encépagement se compose majoritairement de Cabernet-Sauvignon, puis de Merlot et d’un peu de Petit Verdot. Son Saint-Estèphe Cru Bourgeois 2013 est vraiment tout en charme, tout en rondeur, avec une charpente harmonieuse, ferme en bouche, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre au palais, tout en distinction. Beau 2012, fort bien élevé en fûts de chêne durant 18 mois, alliant puissance et distinction, gras, charnu, un vin typé, où dominent les fruits mûrs et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale. Le 2011 est délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde.  Le 2010, de belle couleur, aux tanins amples et bien équilibrés, charnu comme il se doit, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution. Le 2009, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d’une belle longueur.

Michel Conte
Leyssac - 51, route du Médoc
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 36 16
Télécopie :05 56 96 06 42
Email : chateauplantierrose@hotmail.com
Site personnel : www.chateauplantierrose.com

COULY-DUTHEIL


Le domaine (depuis quatre générations) est géré selon le principe de la lutte raisonnée et du respect de l'environnement (enherbement complet du vignoble, effeuillage, faibles rendements...). Trois terroirs : les plaines aux graviers mêlés de sables en bordure de Vienne, les pentes et les plateaux argilo-silicieux, et les coteaux argilo-calcaires. Toujours une référence avec ce Chinon rouge Clos de l'Olive 2014, concentré, de couleur profonde, tout en nuances d’arômes (griotte, cannelle, grillé), aux tanins fondus mais très riches, de garde. Le Chinon rouge Clos de l'Écho 2014, de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le Chinon rouge Baronnie Madeleine, élevé 9 mois en cuves, médaille d’Argent Concours des Vins de Loire 2015, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, riche, très équilibré, d’une belle longueur. Le Chinon rosé René Couly, qui fleure les framboises et les sous-bois, mêle nervosité et fondu en bouche. Beau Chinon blanc Les Chanteaux 2014, de robe jaune paille, avec des notes de pêche et de noix fraîche, mêle richesse aromatique et persistance, parfait aussi bien sur des boudins à la compote d'oignons que sur des brochettes de Saint Jacques. n Domaine DOZON Eric Santier Clos du Saut-au-Loup 52, rue du Rouilly 37500 Ligré Tél. 02 47 93 17 67 Fax. 02 47 93 95 93 e-mail : domainedozon@gmail.com www.domaine-dozon.fr Le vignoble de 24 ha se situe sur coteaux argilo-siliceux et argilo-calcaires exposés au sud et protégés au nord et à l'est par un massif boisé. “Originaire de Chinon, explique Eric Santier, j’ai suivi des études à Tours puis à Dijon, en école de commerce, avec une spécialisation dans le commerce international des Vins et des Spiritueux. Après quelques années à vendre et à promouvoir les vins (Sopexa, Asie...), j’ai choisi de rentrer en France, pour reprendre mes études. J’ai alors suivi une formation en viticulture et œnologie à Bordeaux, puis j’ai voulu revenir dans ma région natale. L’étape suivante fut alors de trouver une belle opportunité pour s’installer, et c’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir reprendre le Domaine Dozon et son magnifique vignoble du Saut au Loup à Ligré. Une nouvelle aventure a commencé donc !” Remarquable Chinon rouge Clos du Saut-au-Loup 2014, 100% Cabernet franc, issu de vignes de 40 ans, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante (violette, pruneau), avec des nuances de mûre en finale, d’excellente évolution. Le Chinon rouge C du Plaisir, 100% Cabernet franc, sélection de jeunes vignes d’une quinzaine d’années, est un bien joli vin où domi- nent des notes de fruits rouges et de violette, à déguster jeune, de jolie bouche comme le Chinon rosé, 100% Cabernet franc, provenant de vignes de 25 ans, pressurage direct, vinification en cuves, corsé, tout en arômes de fruits. Pour la très bonne bouche, ce Chinon rouge l'Exception 2008, une cuvée élevée en barriques de 8 à 9 ans, afin d'affiner la structure et apporter de la rondeur, un vin avec ces notes caractéristiques et persistantes de cerise, de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et gras.

Jacques et Arnaud Couly
12, rue Diderot - BP 234
37500 Chinon
Téléphone :02 47 97 20 20
Télécopie :02 47 97 20 25
Email : info@coulydutheil-chinon.com
Site personnel : www.coulydutheil-chinon.com

EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


Notre domaine familial cultive 13 ha de vignes sur 3 communes (Dambach-La-Ville, Scherwiller et Châtenois). Nos ancêtres, venant de Suisse, s'installèrent à Dambach-La-Ville au 17ème siècle et pratiquèrent la polyculture comme de très nombreuses familles alsaciennes. C'est avec mon grand-père Joseph FREY et mon père Charles que la vente en bouteille commença. Nathalie et Dominique donnent un nouvel élan commercial au Domaine FREY Charles et Dominique avec les premières exportations dans les pays européens ou encore au Japon, Canada, Etats-Unis. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie avec beaucoup de bonheur. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Il s'agit d'en assurer l'équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuse entre terre, plante et environnement. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule ). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Les raisins sont cueillis manuellement. Le raisin est versé en entier sur le pressoir sans foulage ni égrappage afin de ne pas l'abîmer. Le pressurage se fait lentement et en douceur. Après la fermentation, les vins sont élevés sur lie jusqu'au printemps. Remarquable Pinot gris Quintessence 2009, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux, tout en bouche comme le Gewurztraminer Clos Saint-Sébastien 2009, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, tout en finesse. Goûtez toujours leur Crémant d’Alsace brut Plaisir Perlant Millésimé, qui dégage des nuances de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, légère et ronde à la fois, de mousse persistante, vraiment charmeur. Le Gewurztraminer Collines de Granit 2011 est élégant, fin et aérien, un vin fruité, où la fraîcheur domine, tandis que le Riesling Vieilles Vignes 2010 est tout en structure et parfums, de bouche très subtile avec des notes d’amande, à la fois minéral et fumé.

Dominique Frey
1, rue du Pinot Blanc - ZA du Wasen
67650 Dambach-La-Ville
Téléphone :03 88 92 41 04
Télécopie :03 88 92 62 23
Email : freydombio@vinsdusiecle.com
Site : freydombio
Site personnel : www.vinsfreybio.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des HAUTS PERRAYS


“Voici 8 ans j'ai eu le “coup de cœur” pour ce domaine situé en haut de Chaudefonds sur Layon, précise Claire Le Fournis, 5 ans de reconversion de pratiques culturales qui nous ont permis d'être le premier domaine d'Anjou à être certifié par le ministère de l'agriculture “Haute Valeur Environnementale”, 7 ans de travail œnologique et d'investissement pour produire des vins aux arômes charmants, sensuels et authentiques du terroir.” Mise en place cette année avec l’accord des voisins du système de confusion sexuelle.
Très savoureux Coteaux du Layon Vieilles Vignes 2010, provenant de parcelles de plus de 50 ans, à faible rendement, sur les coteaux dominant le Layon, frais et onctueux à la fois, aux notes florales intenses, de bouche profonde. L’Anjou rouge 2014 dégage un nez de cassis et d’épices, mêlant puissance et souplesse, un vin subtil et typé. Excellent Anjou Blanc Sec Clos de la Boirie 2014, fleuri et persistant, avec ces notes de fleurs et de noisette caractéristiques, un vin qui allie fraîcheur et souplesse en bouche. 
Goûtez le Cabernet d’Anjou 2015, finement bouqueté, de belle teinte, et Rosé d’Anjou Lumineux 2015, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits jaunes. Le Crémant blanc brut mêle rondeur et nervosité, dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante, comme ce Crémant rosé brut, tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits rouges frais et de violette.

Luc et Claire Le Fournis

Domaines LAPALU


Tout commence avec le rachat du Château Patache d’Aux par Claude Lapalu en 1964; en 1979, son fils Jean-Michel rejoint la société familiale et ils se portent acquéreurs du Château Lacombe Noaillac. En 1992, Jean-Michel Lapalu prend en main la destinée du groupe familial qui reprend l’exploitation du Château Liversan en 1995, puis du Château Lieujean en 1999. Le vignoble de 43 ha, moyenne d’âge des vignes 35 ans, est planté sur un terroir argilo-calcaire et caillouteux. L’encépagement est classique (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc et 3% Petit Verdot, et une densité conséquente de 8500 pieds/ha). La vinification s’effectue en cuves thermo-régulées en bois et Inox, les cuvaisons sont longues, 3 à 4 semaines pour extraire toute la matière. L’élevage très traditionnel s’effectue en barriques de chêne merrain dont 20% renouvelées chaque année. Il fait partie des Crus Bourgeois Supérieurs.
“Le 2013 ne bénéficie pas d’une aura médiatique fantastique, nous explique Jean-Michel Lapalu, et, pourtant, après notre contrôle annuel des Crus Bourgeois qui est relativement efficace, nous avons retrouvé le moral en dégustant de jolis vins qui n’ont pas, certes, le potentiel de garde des 2010, 2012, 2014… mais ce sont d’excellentes bouteilles très honorables qu’il faudra déguster dans les quatre ans, des vins plus souples, très agréables.
Nous sommes très confiants pour les 2014 : belles couleurs, des vins assez denses, assez solides, avec une bonne acidité qui prédispose à une bonne évolution, il me font penser aux 2008, peut-être même un peu plus mûrs, avec du gras, un très bon millésime bordelais. Pour le 2015, c’est vraiment un très joli millésime que nous situons entre un 2009 et 2010. Pas mal de points communs, un été très ensoleillé, des pluies salutaires et surtout une très belle arrière-saison qui a permis d’attendre la parfaite maturité des Cabernets-Sauvignons. Des vins que les amateurs d’année “en 5” vont se faire un plaisir de garder en cave.
Nous nous sommes rapprochés du groupe Advini car nous réorganisons notre commercialisation. Nous sommes une entreprise familiale indépendante et ce groupe assez puissant a des filiales qui permettent une commercialisation forte et différenciée. Nous avons des volumes assez importants, que ce soit en Médoc ou en Haut-Médoc, et nous heurtions à une distribution mondiale. Nous leur confions donc la distribution de nos vins mais conservons notre indépendance totale pour la production et les ventes à nos clients fidèles. Cela va nous permettre d’avoir un peu plus d’ambition pour bien positionner nos vins sur des marchés un peu lointains comme l’Asie ou l’Amérique du Nord.”
Ce Médoc Château Patache d'Aux 2013, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Excellent 2012, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, corsé, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins bien savoureux et denses. Le 2011 est charnu, très parfumé, tout en bouche, savoureux et complexe, des tanins mûrs, aux notes de cerise confite et d'humus, avec une finale chaleureuse. 
Le Haut-Médoc Château Liversan 2013, parfumé et complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, un vin très harmonieux, de bouche classique, parfait sur un bœuf aux poivrons ou une côte de veau grillée.
Le Haut-Médoc Château Lieujean 2013, au bouquet intense avec ces notes de sous-bois et de fruits rouges frais, est un vin de bouche ample et fondue. Le 2012, de belle couleur soutenue, est riche au nez comme au palais, aux notes de prune et d’épices, aux tanins ronds mais avec une très jolie matière. 
On poursuit avec le Médoc Cru Bourgeois Château Leboscq 2013, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, est de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue et le Médoc Les Chevaux de Patache d’Aux 2013, corsé, au nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, est tout en harmonie, qui ira très bien sur des brochettes de bœuf ou un tian de courgettes à l'agneau.

Jean-Michel Lapalu

Philippe LECLERC


Au sommet. “De nombreuses générations ont permis de constituer mon patrimoine viticole, précise Philippe Leclerc. Succédant à mon père, j’ai, voici quelques années, repris le flambeau en m’efforçant de créer et de faire vivre mes vins dans le même état d’esprit que mes ancêtres. Dès l’adolescence j’ai été très attentif à me faire offrir cette fabuleuse richesse, faite de techniques et de passions, que les vignerons d’antan ont véhiculée de père en fils depuis des centaines d’années. De part mon éducation familiale, et parallèlement en recherchant le dialogue avec les anciens et les pairs du village, je me suis imprégné de la culture, de la compréhension et du respect de notre noble travail. Retrouvez dans mes vins la saveur et le charme qui ont fait la grandeur et la notoriété de notre vignoble depuis presque mille ans, telle est mon ambition, tel est le travail que je m’impose pour retrouver la typicité d’autrefois.”
Il a raison et cela se retrouve dans son grand Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2011 (sous-sol, dont les couches rocheuses très denses, rendent difficile la pénétration des racines qui alimentent la grappe), riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. Le 2010 est un beau vin typé, mêlant concentration d’arômes et ampleur, au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus, de garde, naturellement. Le 2009 est superbe, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, violette, poivre), alliant puissance et finesse, gras et intensité. Le 2008 est ample et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, très marqué par son terroir. Très beau 2007, où dominent la groseille et les épices, un vin qui associe richesse et harmonie, avec des notes de pruneau et de truffe en finale, qui poursuit sa belle évolution. Le 2006 est suave, d’une richesse et d’une complexité très fine, avec ses notes de fruits rouges mûrs, d’humus et d’épices.
Son Gevrey-Chambertin Premier Cru La Combe aux Moines 2011, corsé comme il le faut, avec des tanins mûrs et des parfums subtils dominés par le cassis, la violette et la cannelle, de belle structure, de robe brillante, très équilibré, souple et charnu à la fois. Le 2010 est racé, élégant, tout en bouche, aux notes de cerise mûre et de cuir, légèrement épicé comme il le faut au palais, d’une grande harmonie avec des touches de prune macérée, de garde. 
Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Champeaux 2012, très classique, charpenté, aux tanins fermes, est très fin au nez, alliant structure et velouté en bouche, gras, très parfumé (mûre, épices...). Beau 2010, de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, qui est également très classique de son appellation, de robe pourpre, très bien élevé. 
Le Gevrey Chambertin En Champs 2011, de robe pourpre intense, au nez de truffe et de griotte, épicé, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple. Le Gevrey Chambertin Les Champonnets 2011, au nez présent avec des notes de mûre et de réglisse, de bouche soyeuse et parfumée, coloré, corsé, un vin de belle charpente. Le 2010, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche. 
Profitez de votre halte pour visiter le très beau musée, en faisant une pause au restaurant du domaine.

13, rue des Halles
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 34 30 72
Fax : 03 80 34 17 39
Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr
www.philippe-leclerc.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015

 



Vignobles Pierre REINHART


POL ROGER


Château HAUT-CALENS


ELLNER


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château LOIRAC


Domaine Pierre GELIN


Domaine BROBECKER


Frédéric MALETREZ


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble André HARTMANN


Château NOZIÈRES


Domaine Jean CHARTRON


Château BOIS CARRÉ


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Château BELLES-GRAVES


Château CORNEMPS


Château VIEUX TOURON


Château TROTTE VIEILLE


Charles MIGNON



DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU FABAS


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE COMTE PERALDI



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales