Guide Du Vin

Edition du 06/07/2021
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD


En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, a fait l’acquisition du Château Beauregard, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille. “J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 28 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en cuvons qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes à vendanges. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques de chêne dont environ 50% neuves. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est déjà réputé pour sa grande finesse et son élégance, nous allons lui apporter un peu plus de densité en milieu de bouche grâce à plus de sélection et à l’apport de plus de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon dans l’avenir. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 30 ans est en cours de restructuration. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Nous sommes certifiés Bio depuis 2012 en Lalande de Pomerol et 2014 à Pomerol, nous voyons l’incidence dans les vins avec plus de précision et de pureté notamment. Nous devons être capables de produire des vins agréables jeunes mais qui ont un bon potentiel de vieillissement et c’est grâce à notre chai parfaitement équipé que nous y parvenons, c’est plus facile de travailler dans des conditions d’excellence avec des baies parfaitement sélectionnées... l’extraction se fait tout en douceur, cela permet d’extraire les bons tanins. Le Benjamin de Beauregard, notre second vin, représente 45 à 50% de notre production totale.

   

Château Beauregard

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36

Email : beauregard@chateau-beauregard.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire pratiquant l’ostéopathie, passionné de médecines alternatives et complémentaires, créateur en 1999 de la Foire Biologique et artisanale de Libourne, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%), puis 84 ares en 2015, pour atteindre 3,37 ha. Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. - La pratique culturale : les rangs de vignes, un sur deux enherbés, les haies, autorisent la faune et la flore auxiliaires. La taille est en majorité en guyot double à deux astes avec 8 bourgeons par pied. Les rangs sont travaillés sous les pieds. Les entrecoeurs sont éliminés. L'effeuillage se fait du côté du soleil levant. La vigne est accompagnée par les préparations biodynamiques, des tisanes de plantes, et un minimum de cuivre et de soufre. - La vinification : la fermentation est naturelle sans apport de levures. Une macération post fermentaire à chaud est généralement utilisée. La fermentation malolactique se fait naturellement, parfois tardivement en cuve ou en tonneau. L'élevage est réalisé en partie en cuve et en partie en barriques. La mise en bouteille est réalisée sans filtration (ou presque). “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Toujours ce beau Bordeaux Supérieur rouge 2017, subtil et souple, de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques, tout en bouche, aux tanins équilibrés. Le 2016, est bien charnu comme il se doit, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux, d’excellente évolution. Le 2015, est un vin coloré, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs et une touche de cannelle, avec des tanins souples et très équilibrés. Le 2014, avec beaucoup de structure, est tout en bouche, bien équilibré, au nez de violette, de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, de très bonne garde, parfait avec, par exemple, un poulet en crapaudine à l'ail ou un salmis de palombes. Et enfin ce Bordeaux Supérieur rouge Divin 2016, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche ample et bien persistante.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel. Anne-Laure Chartron nous précise que “le millésime 2020 est très singulier. Il a été, en effet, réalisé dans des conditions et un contexte assez compliqué, et, a connu une précocité historique du début à la fin pour un résultat absolument exceptionnel. Un hiver très doux, un printemps ensoleillé entrainant un débourrement précoce. A partir de mi-Mars le beau temps s'installe et la vigne prend ainsi une avance de 3 semaines dès le débourrement. La sortie de fleur, très en avance, laisse espérer une récolte abondante. Les températures élevées de l'été, couplées au manque de précipitations, provoquent un déficit hydrique important, mais inégal selon les secteurs. Ce millésime est plus que jamais le miroir de la diversité bourguignonne. Choisir la date de récolte nécessite une observation journalière. Les vendanges seront étalées sur plus de 10 jours contre 5 jours en année classique, elles ont débuté le 14 Août. Vinifications faciles, pas de maladie, ceci étant dû à l'absence de pluie, pas de gel, un état sanitaire parfait. Les vins blancs sont fruités et expriment une belle complexité aromatique avec de superbes acidités. Malgré la chaleur estivale, ils présentent de très beaux équilibres, portés par une fraîcheur toute classique, conforme aux attentes d'un millésime bourguignon. Ce 2020 nous enthousiasme déjà : les conditions particulières de ce millésime engendrent des équilibres inédits et assez uniques. Nous espèrons qu'il sera un grand millésime en blanc comme en rouge. Nous mettons à la vente cette année notre millésime 2019 soit : le Crémant de Jean Blanc de Blancs Millésimé, nos Grands Crus (Montrachet, Bâtard-Montrachet, Chevalier-Montrachet, Corton-Charlemagne), nos Premiers Crus de Puligny (Pucelle, Caillerets…), les Saint-Aubin Premiers Crus, le Rully Montmorin, le Santenay Les Pierres Sèches…, et, pour les rouges, notre Hautes Côtes de Beaune Sous La Roche, Le Bourgogne Pinot noir Cuvée Eugénie Dupard… Une très belle sélection de vin, avec pour commencer ce formidable Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2019, où la finesse prédomine, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de fumé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. Remarquable Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2019, très bien élevé, de bouche mûre et harmonieuse, c’est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits jaunes, savoureux et suave, de garde.  On continue avec ce Puligny-Montrachet 2019, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, d’une finale bien persistante. Fantastique Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2019, à dominante de narcisse, de pêche et de fruits secs, puissant, tout en finesse, très persistant au palais. Magique, le Montrachet Grand Cru 2019, qui dégage des connotations subtiles de miel, de citron et de fleurs blanches, associe souplesse et vivacité en finale, de grande race, de grande évolution. Formidable Bâtard-Montrachet Grand Cru 2019, il est tout en finesse, mêlant délicatesse et ampleur au nez comme en bouche, un vin gras, où complexité et persistance aromatique s’associent, très marqué par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul. Dans la lignée, son Chassagne-Montrachet 2019, est complexe, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noix fraîche, un vin tout en charme, puissant au palais, à prévoir sur un homard. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2019, riche en bouche comme en arômes (pêche, brioche), est de robe doré brillant, finement épicé, subtil et suave à la fois.  Toujours ce Rully blanc Montmorin 2019, avec ces notes de noisette et de miel, est intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Et le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2019, dense et subtil, c’est un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, distinguée, avec beaucoup de moelleux et de persistance. Que dire du Meursault 2019, juste fantastique, tout en nuances, aux senteurs caractéristiques de tilleul et de miel, un vin ample, de bouche très persistante. Séduisant Hautes Côtes de Beaune Vieilles Vignes blanc 2019, aux fines nuances d’amande et de pêche, c’est un vin ample, très persistant.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

Domaine HAEGI


Au sommet. Un vignoble familial de 10 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Dans la famille, le vin et l'amour sont intimement liés. Boulangers au XIXe siècle, les Haegi font volteface pour les beaux yeux de Marguerite Bronner, fille d'un viticulteur que Charles épouse en secondes noces. Bernard Haegi, né en 1932, reprend l'exploitation de son père Charles. Il épouse Emmy Wittmann, fille de vigneron à Mittelbergheim et transforme l'exploitation en véritable domaine viticole. Ces histoires d'amour et de vin continuent jusqu'à nos jours, puisque leur fils Daniel, né en 1965, après avoir fait des études viticoles et œnologiques, rejoint le domaine familial en 1985, et suit le modèle familial en épousant Sylvie née Schwartz, également fille de vigneron alsacien. Ici, la taille est très courte et optimise le potentiel des lieux-dits en les vinifiant séparément. Vignes enherbées pour diminuer la vigueur des plants et labour sur l'autre rang afin de favoriser un enracinement en profondeur de la vigne. Apport de matière organique, tous les quatre à huit ans, sous forme de fumier composté en fonction de l'état du sol des parcelles. La devise de Daniel Haegi est “nourrir le sol afin que le sol nourrisse la plante”. Le 2013 a été le premier millésime Bio certifié Ecocert. Splendide Pinot Blanc 2019 Bio, médaille d’Argent Colmar, issu de raisins Auxerrois 100%, parcelle de 45 ans, fin et bouqueté, au nez complexe et puissant dominé par le lis et la pêche blanche, bien équilibré, un beau vin qui associe finesse et structure. Goûtez aussi le Riesling Brandluft 2019 Bio, médaille d’Argent Colmar, vieilles vignes de 41 ans, bien typé lui aussi, au nez complexe et puissant, bien équilibré, est de bonne bouche parfumée. Excellent Riesling Grand Cru Zotzenberg 2019 Bio, médaille d’Or Millésime Bio, c’est un vin floral, au nez intense et complexe, d’une très bonne persistance aromatique, de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes. Le Pinot Gris cuvée Aline 2019 Bio, Aline étant le prénom de la fille cadette, avec des nuances de fruits secs persistantes, est de bouche nerveuse et dense à la fois, très parfumée. Le Gewurztraminer cuvée Prestige 2019 Bio, issu de vieilles vignes de 45 ans, d’une belle couleur jaune clair, aux connotations de petits fruits secs, de bouche puissante et distinguée à la fois, épicée en finale comme il se doit, un vin qui mérite une cuisine riche. Le Pinot Noir 2019 Bio, médaille d’Or Colmar, qui sent bon la mûre, un vin d’une finale intense, au palais frais et puissant à la fois. Le Pinot Gris 2018 Bio, médaille d’Or Colmar, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais. Pour les bulles, toujours ce Crémant d’Alsace brut Bio, médaille d’Argent Colmar, 50% Pinot blanc et 50% Pinot noir, très aromatique, une cuvée à la fois très fine et charpentée, d’une belle finale crémeuse, l’Émotion brut Bio L’Excellence du Crémant d’Alsace cépage Chardonnay, vieillissement sur lattes de 30 mois, de belle robe jaune or, ample, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, et le Crémant d’Alsace rosé, médaille d’Or Colmar, 100% Pinot noir, d’une belle robe saumonée, distingué, aux arômes délicieux de rose et de fruits mûrs. Le Riesling Stein cuvée Prestige 2019, est d’une très grande finesse, racé, très réussi, de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample. Joli Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2019, aux notes de fruits secs, alliant rondeur et fraîcheur, fin et parfumé. Le Riesling Vendanges Tardives 2015, médaille d’Or Riesling du Monde, est particilièrement savoureux, aux connotations confites subtiles, de bouche profonde et persistante.

Haegi Daniel Earl
33, rue de la Montagne
67140 Mittelbergheim
Téléphone :03 88 08 95 80
Email : info@haegi.fr
Site personnel : www.haegi.fr

CHAMPAGNE SADI MALOT


C’est au cœur du vignoble à Villers-Marmery, village situé au sud de la Montagne de Reims que vous découvrirez notre exploitation familiale qui perdure depuis 5 générations. C’est avec passion que nous cultivons nos vignes sur les communes de Villers-Marmery - Premier Cru et Verzy - Grand Cru. Socrate et Yvonne, Sadi et Simone, Michel et Nycol, Franck et Christine et Florien et Cindy…. Chez les Malot, l’amour de la vigne et du vin se transmet de génération en génération. Depuis 2004, afin de protéger l’environnement, nous avons mis en place de nouvelles techniques viticoles : labour de notre vignoble, aucun herbicide ; utilisation d’engrais organique, protection de la biodiversité… En 2014, nous avons reçu le label Haute Valeur Environnementale au titre de niveau 3 qui est venue consacrer 10 ans d’efforts écologiques. Ce n’est qu’une étape dans la stratégie de préservation de notre terroir, notre objectif étant de travailler de manière entièrement organique. Nous avons commencé notre conversion en viticulture biologique sur nos Pinots Noirs depuis 2017 et nous passons la totalité de notre vignoble dès l'année prochaine." Au-delà de la protection de l’environnement, nous voulons nous assurer que nos vins expriment la magie de notre terroir, qui bénéficie d’un sol crayeux. La cuvée VINTAGE 2012, pour les amoureux des vins, est la traduction parfaite de nos meilleures vendanges. Ce millésime, 100% Chardonnay de Villers-Marmery est élaboré en sélectionnant les raisins de nos plus vieilles vignes. Ce blanc de blancs, d’une élégante vinosité, bénéficie d’une vinification traditionnelle d’un an en foudre de chêne, sans fermentation malolactique, d’un élevage de 5 ans sur lies et d’une année de repos dans nos caves après dégorgement, sans collage. Le nez y est très expressif, on retrouve une puissance aromatique où se mêlent les fruits blancs à noyaux avec une légère pointe de miel et d’épices. Notre conversion vers la viticulture biologique sur nos Pinot Noir donnera naissance à de nouvelles cuvées : un Blanc de Noir BIO, Grand Cru de Verzy vinifié dans une cuve ovoïde en béton brut, et également un Rosé de Saignée BIO. Et, prochainement, une nouvelle cuvée 100% Chardonnay vinifié de fût de chêne, élevé en Solera issu du lieu-dit « les Sous la Ville ».


35, rue Pasteur
51380 Villers-Marmery
Téléphone :03 26 97 90 48
Email : sadi-malot@wanadoo.fr
Site : champagnesadimalot
Site personnel : www.champagne-sadi-malot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la DURANDIÈRE


Dominique Vivant représente la quatrième génération de vignerons pour ce domaine de 16 ha en lutte raisonnée, créé en 1907, sur des sols schisteux et sablonneux.
Très agréable Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie 2019, issu de vignes de plus de 25 ans, élevé au minimum 6 mois sur lies et composé d?un assemblage de plusieurs cuves, un vin sur la persistance, fin et puissant à la fois, de robe jaune clair, au nez de noisette et de pomme mûre, suave en finale. Superbe Luminescence blanc 2018, très bien équilibré, associant richesse aromatique et persistance, dense, avec ces notes de fleurs blanches et de noix fraîche. Goûtez également si il vous en reste, le Muscadet Sèvre-et-Maine Carte Blanche 2017, issu de la parcelle la plus précoce du domaine et d?une cuve unique avec un élevage de 12 mois sur lies, aux notes de tilleul et de fruits secs, d?une belle finale, un vin de plaisir, idéal sur les huîtres.

Earl Vivant et Fils
240, rue de la Durandière
44430 Le Loroux-Bottereau
Tél. : 02 40 33 82 19
Email : d.vivant@free.fr
 


Château BRAN de COMPOSTELLE


Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, Merlot et Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), au nez intense où s?entremêlent les fruits mûrs et l?humus, c?est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde. Le 2015 est dans la lignée, au nez persistant (griotte, violette), aux tanins savoureux, ample et parfumé, avec des nuances de de cerise confite et d?humus.
Le 2014, médailles d?Argent au Concours des Vins Biologiques Amphore Paris 2016 et de Bronze au Challenge Millésime Bio 2016, Challenge International du Vin 2016 et à Mâcon 2016, est de robe grenat, au nez puissant et persistant de fraise des bois et de cassis, avec, au palais, des nuances de fumé et de prune mûre, un vin comme nous les aimons.
Le Bordeaux Supérieur 2015, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l?humus, est un vin corsé, savoureux. Quant au Bordeaux rouge Bio 2016, qui est très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche puissante et charnue, parfumé (mûre, humus...), avec des tanins mûrs. Superbe Bordeaux rosé Bio Mademoiselle Adèle B. de Compostelle 2019, fruité, aux notes de framboise, franc et persistant, très séduisant. Voir le Château Pont Les Moines, dans les Côtes.

Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat

Château MOURGUES du GRÈS


François Collard, ingénieur agronome et œnologue, fait ses premières armes au Château Lafite-Rothschild dans le Médoc, et regagne l'exploitation familiale en 1990. Un travail précis dans le vignoble associé à un goût de l'innovation se concrétisent par la première mise en bouteille pour le millésime 1993. Le style des vins de Mourgues du Grès est lancé. Son épouse Anne le rejoint en 1995, pour le seconder dans cette aventure. Domaine certifié Agriculture Biologique.
Excellent Costières-de-Nîmes rouge Capitelle 2017, de belle robe sombre, ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées, d?une bonne structure tannique, et d??excellente évolution, à prévoir sur une fricassée de lapin forestière à l'ail, par exemple. Séduisant Costières-de-Nîmes blanc Capitelle 2017, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, un vin avec des arômes de fougère et de fruits. Joli Costières-de-Nîmes rosé Capitelle 2018, tout en bouche, aux notes de fruits frais. Et le Costières-de-Nîmes rouge Terre de Feu 2017, corsé, d?une belle robe aux reflets brillants, un vin gras qui libère des arômes de fruits très mûrs et de garrigue, avec des tanins ronds, de bouche typée.

Anne et François Collard
1 055, chemin Mourgues du Grès
30300 Beaucaire
Tél. : 04 66 59 46 10
Fax : 04 66 59 34 21
Email : chateau@mourguesdugres.com
www.mourguesdugres.com
   



> Les précédentes éditions

Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019

 



Vignoble André HARTMANN


Château DAVID


Michel ARNOULD et Fils


DRAPPIER


Domaine Jean-Jacques GIRARD


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Sébastien DAVIAUX


Jacques DEFRANCE


ELLNER


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château REDORTIER


Château LAJARRE


Clos TRIMOULET


Guy LARMANDIER


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine La MEREUILLE


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château de VALOIS


Domaine HAEGI


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


BARON ALBERT


Château BÉCHEREAU


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Château GAUTOUL


Domaine DENIS Père et Fils


Château BOIS CARRÉ


Domaine de CARTUJAC


VAZART-COQUART


Château La VARIÈRE



DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE CHARPENTIER


HENRY NATTER


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE GOURON


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales