Guide Du Vin

Edition du 09/04/2019
 

Le Fabuleux Château Certan De May

Exemplaire

Château CERTAN de MAY de CERTAN


Au cœur du terroir le plus prestigieux de Pomerol, le Château Certan de May de Certan atteint les sommets. C’est l'un des vins les plus recherchés de Bordeaux, de renommée internationale. De l’art d’élever un très grand cru, où la quintessence du terroir s’exprime. Historiquement, le nom du Château est celui d’une grande famille écossaise, installée en France dès le Moyen-Âge, et à Pomerol à la fin du XVIe siècle. La noblesse de cette famille lui permit d’obtenir le fief de Certan par ordonnance royale. Selon les archives locales, la propriété fut la première à être autorisée par le Roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite partiellement morcelé sous la Révolution, et repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Aujourd’hui, l’exploitation du vignoble se poursuit, sous le regard bienveillant d’Odette Barreau, avec son fils Jean-Luc, qui assume les vinifications, son autre fils, Patrick, et sa fille Isabelle. Le Château Certan de May de Certan se situe au sud-est du (très) fameux plateau de Pomerol, les 5 hectares de vignes très anciennes se trouvant plantées sur ce terroir argilo-silicieux qui produit les meilleurs crus de l’appellation. Le vin (2/3 de Merlot, 1/3 de Cabernet franc) est élevé de la façon la plus traditionnelle : une récolte manuelle à parfaite (et tardive) maturité, des fermentations à l’ancienne, lentes et longues, un vieillissement de 20 mois en fûts de chêne, dont 80% renouvelés chaque année..., pour seulement quelque 23.000 bouteilles, et moins selon les millésimes. On comprend mieux pourquoi la commercialisation est confidentielle et la qualité des vins reconnue mondialement. Certan de May de Certan est un très grand cru extrêmement charmeur, puissant, charnu, corsé et souple à la fois, d’une structure de “cathédrale”, d’une grande élégance, très riche en arômes avec cette note de truffe fraîche caractéristique. Un vin à forte personnalité, que l’on reconnait, de très grande classe dont les Barreau peuvent être fiers. La famille est également propriétaire du Château Poitou, un excellent Lussac-Saint-Émilion, très typé lui aussi, très exceptionnel. La qualité des millésimes 2016 : superbe, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est gras en bouche, d’une très jolie finale. 2015 : d’une structure imposante, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés, complexe et savoureux, de belle évolution. 2014 : couleur intense, arômes de fruits croquants et de réglisse, un beau vin très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais, de garde.  2013 : c’est un vin plaisir, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. 2012 : couleur profonde avec des reflets violines, nez grillé avec des notes de fruits rouges. Attaque franche, avec de la densité en bouche, des notes exotiques, du gras. Belle longueur en finale. 2011 : robe grenat aux reflets brillants, nez très fin, épicé, fruits noirs, torréfiés (chocolat-café), bonne attaque, beau volume, tanins frais et croquants. Finale longue et soyeuse. 2010 : belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, d’une belle complexité aromatique, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, de garde. 2009 : exceptionnel, belle couleur profonde, nez fruité, très belle attaque, dense, charnu, joli fruité. Bonne concentration beaucoup de fraîcheur en finale. 2008 : d’une opulence et d’une concentration remarquables, des flaveurs exotiques de café, de tabac et de petits fruits juteux et mûrs, c’est un Certan intense et puissant très plaisant et onctueux en bouche.

   

Le Fabuleux Château Certan De May

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 41 53

Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château MELIN


En 1850, une famille de laboureurs, les Modet, travaillent sur les communes de Baurech et Tabanac pour les bourgeois, notables et nobles bordelais. Grâce à leur travail acharné, ils vont économiser et petit à petit acquérir quelques parcelles de vignes. C'est ainsi que Maurice Modet devient en 1908 le propriétaire d'une partie de Melin. Quelques années auparavant son père avait acheté une partie de Constantin. André Modet, fils de Maurice, reconstitua le domaine de Melin et afferma une partie de Constantin. C'est cette partie que Claude Modet a racheté en 1972 à la famille Dubourg et en 1979, aux héritiers Barbe. Vingt ans plus tard, Pascal Modet, son fils, prend la direction de la propriété. On se fait plaisir avec ce Côtes de Bordeaux Cadillac rouge 2014, aux senteurs de fruits cuits et d’humus, un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, bien charnu, d’une bonne longueur au palais, aux tanins amples. “Pour le 2014, le millésime est rond, structuré, sauvé par le mois de septembre qui a été magnifique et les raisins en ont bénéficié pleinement, c’est un excellent vin de garde.”Remarquable Cadillac Osmose 2011, pur Sémillon, d’une belle robe jaune paille brillante, très aromatique avec une dominante de petits fruits confits (coing, abricot), de bouche fine et puissante à la fois. Il y aussi le Côtes de Bordeaux Cadillac rouge Cuvée Louis 2012, dense et parfumé, aux notes de petits fruits surmûris, aux tanins fermes et soyeux, un vin de bouche puissante, le Bordeaux blanc, qui sent bon les fleurs fraîches, et le Côtes de Bordeaux Château Constantin 2012, charnu, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), est harmonieux, de très bonne garde. Gîte sur place.

Pascal Modet

33480 Baurech
Téléphone :05 56 21 34 71
Email : vmodet@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-modet.com

Château des MOINES


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Le vignoble est cultivé de façon traditionnelle avec labourage du sol, chaussage et déchaussage en hiver et printemps, enherbement maîtrisé. L’effeuillage est mécanique ou manuel, suivant les parcelles ; La gestion parcellaire permet de donner des vins de qualité et de tradition. Les raisins sont récoltés à maturité maximale; les vendanges sont mécaniques, à la main sur certaines parcelles, avec un tri soigneux des raisins. “Cette année nous a été bénéfique, nous dit Patrick Merle, rien n’a perturbé la vendange 2018 qui nous a apporté quantité et qualité. Les vins, structurés, tanniques, seront de garde, et, à mon avis, ressembleront au 2010. Nos ventes pour 2019 : les 2016, 2017 et une cuvée spécifique 100% Merlot 2016.” Pourvu d’une nouvelle et très élégante étiquette, ce très beau Lalande-de-Pomerol Prestige 2016, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2016, d’une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale.  Il y a également une nouvelle cuvée 100% Malbec, où ce cépage apporte cette couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré́, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche, tout en bouche.

Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l'ancienne” : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l'œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d'Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l’aide de sa famille et dans le respect du terroir. Excellent Bordeaux Supérieur Réserve Traditionnelle 2016, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise, il dégage des notes de violette au palais.. Le 2015, charpenté, élégant, aux tanins denses, est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Le 2014, médaille d’Or Concours japonais Sakura, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...). Le 2013, avec des nuances de cerise confite et de bruyère, mêle charpente et élégance en bouche, tout en souplesse au palais, avec des nuances de groseille mûre.  Toujours une très belle étiquette pour la cuvée Ampélos Biturica 2016, qui développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et la prune, mêlant puissance et finesse, un vin élégant et intense, très parfumé en bouche (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale.  Le 2015, riche et harmonieux, au nez intense de fruits macérés, avec des notes épicées, aux tanins amples, un vin charnu et concentré.  Le 2014 est savoureux, avec ces notes de fumé et de pruneau, charpenté, de bouche dense mais bien fondue, où s'entremêlent des notes de fruits rouges macérés et de réglisse en finale. Cette cuvée est élevée en fûts de chêne, assemblage unique de 6 cépages rouges bordelais (45% Merlot noir, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 7% Petit Verdot, 5% Malbec et 3% Carmenère), cuvée exceptionnelle car elle ne peut être réalisée que lorsque les 6 cépages produisent, ce qui est loin d'être le cas tous les ans. Cuvée produite en tout petit nombre, présentée en caisse bois. 

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : cyril@champagne-jr.fr
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des BOUQUERRIES


Depuis 1935, la famille exploite le domaine des Bouquerries. C?est aujourd?hui au tour de Guillaume et Jérôme de pérenniser le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements.
Une référence avec le Chinon cuvée Confidence 2015, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits bien mûrs (13,50 €). On se fait aussi plaisir avec le Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2017, il est très séduisant, de robe pâle, brillante et limpide, un vin gras, qui associe la fraîcheur à l?élégance, et une jolie complexité aromatique (8,50 €).
Dans la même lignée le Chinon rouge Tradition 2017, intense, belle rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques, fruits rouges, épices (5,50 €). Goûtez aussi le Chinon rosé Plaisir 2017, de robe délicate, c?est un vin régulièrement réussi souple, frais, puissant en bouche, parfumé (rose, fraise...), sec et suave à la fois (5,50 €). Et pour finir le Chinon rouge cuvée Royale Vieilles vignes 2017, un vin complexe, intense et charmeur, bien typé, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois (6,70 €).

Guillaume et Jérôme Sourdais
4, Les Bouquerries
37500 Cravant-Les-Coteaux
Tél. : 02 47 93 10 50
Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr
www.domainedesbouquerries.com


Château BRAN de COMPOSTELLE


Toujours au sommet de son appellation avec ce superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, Merlot et Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), au nez intense où s?entremêlent les fruits mûrs et l?humus, est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde. Le 2015 est dans la lignée, très parfumé, au nez persistant (griotte, violette), très équilibré, aux tanins savoureux, ample et parfumé, associant puissance et finesse au palais, avec des nuances de de cerise confite et d?humus. Le 2014, médailles d?Argent au Concours des Vins Biologiques Amphore Paris 2016 et de Bronze au Challenge Millésime Bio 2016, Challenge International du Vin 2016 et à Mâcon 2016, est de robe grenat, au nez puissant et persistant de fraise des bois et de cassis, avec, au palais, des nuances de fumé et de prune mûre, un vin comme nous les aimons, franc et typé, de très bonne garde.
Le Bordeaux Supérieur 2015, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l?humus, est un vin corsé, savoureux. Quant au Bordeaux rouge Bio 2016, il est très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche puissante et charnue, parfumé (mûre, humus...), avec des tanins mûrs.
Très joli Bordeaux rosé Bio Mademoiselle Adèle B. de Compostelle 2017, un vin très agréable, très fruité, franc, qui associe la fraîcheur à la rondeur. Voir le Château Pont Les Moines, dans les Côtes.

Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Tél. : 05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines


Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d?herbicides, d?engrais autres que des amendements issus de l?Agriculture Biologique, d?insecticides et traitements antipourriture. Les sols sont travaillés mécaniquement et les contours enherbés. Les vignes sont effeuillées en tout début de véraison, de ce fait les raisins sont bien ventilés et l?état sanitaire très sain. En cuverie, avec le remplacement des cuves bois par des cuves Inox thermorégulées, le contrôle des températures est géré de façon plus précise. La vinification est traditionnelle tout en évoluant dans le but d?améliorer toujours la qualité, les Vins sont élevés en fûts de chêne, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les Crus et millésimes pour un léger boisé, pendant 20 à 22 mois. Les Vins sont ensuite mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu?après un an ou deux de stockage dans nos caves.
?En 2013, nous dit Pierre-Emmanuel Gelin, j?ai changé tout mon matériel de réception, j?utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L?éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez léger par jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l?intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité. J?ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j?applique aussi quelques principes de biodynamie. C?est assez contraignant, j?ai commencé pour les Vins et maintenant j?applique certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d?interventions sur les Vins.?
On se régale avec ce formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2015, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2014, aux tanins savoureux et riches à la fois, est généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un grand vin authentique et racé. Le 2013, au bouquet complexe où s?entremêlent des senteurs de petits fruits rouges très mûrs, de cuir, d?humus et de réglisse, est de belle garde. Le 2012 est de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. 
Exceptionnel Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2015, où s?entremêlent des saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais. Le 2014, a une robe pourpre, associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l?humus et la cannelle, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. 
?Le Clos de Meixvelle issu d?un terroir assez fin, donne un vin avec des tanins plus fondus que sur le terroir de Fixin, où nous avons une texture d?argile beaucoup plus dense, qui donne des Vins plus rustiques; le terroir de Gevrey présente des argiles assez fines avec des petits cailloux de surface calcaire, ce qui donne des Vins assez élégants.?
On continue avec le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2015, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution. Le 2014, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d?épices et de framboise, avec des tanins souples mais très équilibrés, est de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le 2013, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.  
Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2015, charnu, mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée et d?humus. On poursuit avec ce Fixin Premier Cru Les Hervelets 2015, bien coloré, un vin corsé et gras, aux tanins puissants, très équilibré, persistant, au nez où dominent les épices. Egalement le Fixin La Cocarde 2015, d?une robe d?un rouge rubis intense, est de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit. Très réussi Fixin 2015, riche au nez, avec des notes subtiles de cerise, de truffe et d'humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu. A découvrir aussi le Coteaux Bourguignons rosé 2017, un vin frais, fruité, très facile à ouvrir lors de pique-nique entre amis.

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 24
Email : info@domaine-pierregelin.fr
www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
www.domaine-pierregelin.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017

 



Château PLANTIER ROSE


Maison PETTERMANN


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château PEPUSQUE


Domaine de la CHAISE


Champagne Brice


Jean-Christophe MANDARD


Château de CRAIN


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine Jean-Max ROGER


Château REDORTIER


Domaine de MONTIGNY


Domaine BEAUVALCINTE


Château TOUR-DU-ROC


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Château RAYMOND-LAFON


Domaine du JAS D'ESCLANS


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château de CREZANCY


Cave de ROQUEBRUN


Domaine David SAUTEREAU


Domaine La CHRÉTIENNE


Château le TUQUET


Domaine PERALDI


Maison ZOELLER


Eric TAILLET


Château LAJARRE


Château LE DESTRIER


Château La CLOTTE-FONTANE


René RUTAT et Fils


P. LANCELOT-ROYER



CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CLOS TRIMOULET


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales