Guide Du Vin

Edition du 28/02/2017
 

Château Fillon

Splendide

Château FILLON

Château Fillon, ce grand domaine établi au pied de la butte de Launay (point culminant de la Gironde avec 140 m d’altitude) est Implanté sur la route du vin qui relie Sauternes à Saint-Emilion.


Les 55 hectares du vignoble de FILLON s’étendent sur des sols à dominante argilo-calcaire où s’épanouissent Merlots et Cabernets-Sauvignon. L’exploitation se fait selon les principes de l’agriculture raisonnée pour respecter et préserver au mieux l’environnement. Le domaine pratique la vendange verte, l’enherbement des parcelles et a replanté la majorité du domaine avec une densité supérieure à 4500 pieds/hectares. Tous ces engagements ayant un principal objectif : produire des Bordeaux Supérieurs de haut rang. Château Fillon, c’est aussi un lieu. Au beau milieu des vignes s’élève un élégant manoir du XIXe. Il domine le vignoble et bénéficie ainsi d’un point de vue unique sur les coteaux du domaine. Un véritable havre de paix ! Château Fillon propose principalement deux cuvées : Le fleuron de la gamme : «L’Apogée» de Château Fillon, est issu d’une sélection de vignes âgées de plus de 40 ans. L’assemblage est constitué pour moitié de Merlot et pour moitié de Cabernet-Sauvignon. Cette cuvée présente une robe intense aux reflets pourpres, des arômes de fruits rouges mûrs accompagnés de notes de cuir. L’Apogée révèle en bouche un fruit intense et puissant offrant richesse et complexité. La finale est longue et ample. La Cuvée Première constitue l’entrée de gamme du Château. Elle se compose d’un assemblage de 60% Merlot et 40% Cabernet Sauvignon et est issue des parcelles situées en face du château. Les propriétaires ont souhaité produire un vin fruité et souple représentatif des Bordeaux de l’Appellation. La bouche est ample et souple, c’est tout l’esprit de Château Fillon. Sous l’impulsion de ses propriétaires, Château Fillon s’est fixé l’objectif de devenir un domaine incontournable de l’Entre Deux Mers.

   

Château Fillon

Directeur Général : Agostino Panetta
Lieu dit Fillon - (Bestheim & Châteaux - 3, rue du Général-de-Gaulle - 68630 Bennwihr)
33790 Cazaugitat
Téléphone : 03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufillon




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
LA COUTALE
CROZE DE PYS
PAILLAS
GAUTOUL
LAVAUR
NOZIÈRES
PASSELYS
PELVILLAIN
MERCUES
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
GRAND-JAURE (P)
LAROQUE (BI)
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
VIEUX TOURON (M)
PECANY
PERREAU (Montravel)
SADILLAC (Bl)
MOULIN-POUZY (M)
GAILLAC
COMBELLE
GRAND CHENE
VIGNALS
BOURGUET
LABARTHE
MAYRAGUES
MADIRAN
JURANCON

NIGRI
BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
ROUSSE (J)
COUSTARRET
CUQUERON
AUTRES APPELATIONS

JOY (IGP)
VIGNERONS BUZET (Bt)
POUYPARDIN (G)
SAINT-GUILLHEM (F)
COUREGE-LONGUE (Buzet)
GUTIZIA (Irouléguy)
PLAISANCE (F)
HERREBOUC
VIGNERONS BRULHOIS



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
ARMANDIERE
MAISON NEUVE
TRIGUEDINA
EUGÉNIE
(FAMAEY)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CLOS DU BREIL*
HAUT-FONGRIVE*
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
(L'EMMEILLÉ*)
LECUSSE (Bl)*
LACROUX
(RHODES)
MADIRAN
JURANCON

CAUHAPE*
CRAMPILH (J)
LAPUYADE*
SERGENT*
VIELLA*
LAFITTE-TESTON
AUTRES APPELATIONS

GUILLAMAN (IGP)
HAILLE (IGP)*
CAVE IROULÉGUY (I)*
VOIE BLANCHE (VP)
GENSAC



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

(CAVE FRONTON (F))

> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Nous avons encore à la vente des 2009 et 2010 mais surtout des 2011, 2012 et 2013, nous précise le chaleureux Jean-François Janoueix. Ce 2013 séduit surtout par son équilibre, ce sont des vins charmeurs, d’un prix abordable, nous avons récolté très peu et nous perdons de l’argent, ils me font penser au 2007, personne n’en voulait au début, et maintenant, on m’en réclame encore, ce sont des vins faciles à boire, à des prix intéressants. - Château Le Castelot 2013, médaille de Bronze au Concours général agricole de Paris et médaille de Bronze au Féminalise, dégage une bouche pleine, des tanins suaves avec une touche de boisé toasté, un vin enchanteur. - Château Haut-Sarpe 2013 : médaille d’Argent Concours général agricole Paris 2015 et médaille Or Féminalise : bouche pleine et onctueuse, tanins élégants et soyeux, belle longueur accompagnée par des notes boisées délicates. - Château Vieux Sarpe 2013, qui est le second vin du Château Haut-Sarpe : bouche ronde, à la structure tannique tendue, le vin possède une jolie longueur. - Château La Croix Pomerol 2013, médaille d’Or au Féminalise 2015 : bouche suave, savoureuse, élégante et précise. - Château La Croix-Toulifaut 2013, certifié en culture Biologique, médaille d’Argent concours Féminalise 2015, bouche ronde, aux tanins fondus. - Château Le Prieuré 2013 : un joli Pomerol à la bouche gourmande, aux tanins soyeux.” En effet, on se fait vraiment plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2013, pour lesquellles, en effet, les sélections ont permis de réussir ce vin de robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en persistance. Très savoureux 2012, d’une belle couleur grenat, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir. Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance.  Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de belle robe pourpre, d’excel­lente bouche. Le 2011, marqué par la cerise confite et le musc, est tout en bouche, suave, coloré. Le Saint-Emilion GC Câteau le Castelot 2012, chaleureux, de couleur rubis, riche et élégant, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille.

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Télécopie :05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site personnel : www.josephjanoueix.com

Château La VARIÈRE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Exceptionnel Bonnezeaux Château La Varière 2013, dense et velouté à souhait, d’une grande palette aromatique, de bouche onctueuse et persistante, bien gras, avec ces nuances de fleurs et de coing, sublime sur un Bleu d'Auvergne ou un foie gras à la confiture de figue, de belle évolution comme ce Quarts de Chaume Grand Cru Les Guerches 2013, racé, aux arômes de fleurs blanches et de miel, avec cette bouche onctueuse à la finale vive et dense. L'Anjou-Village-Brissac La Chevalerie rouge 2014, classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux des arômes de fruits rouges et noirs intenses (mûre, groseille...), d’une bien jolie finale. Excellent Coteaux-du-Layon 2014, au bouquet fleuri, avec ces notes caractéristiques de noisette et de poire, alliant souplesse et structure comme le Coteaux-de-l'Aubance Clos La Division 2014, médaille d’argent Vignerons Indépendants 2015, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin parfumé avec des nuances de rose, de pain brioché et de pomme cuite. Il y aussi leur Saumur-Champigny 2015, d’une belle couleur, qui dégage beaucoup de corps tout en conservant une grande souplesse, un beau vin généreux, avec des notes de fraise des bois et de sous-bois, que l’on peut associer à une côte de veau panée à la milanaise.

Jacques et Anne Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone :02 41 91 22 64
Télécopie :02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulavariere.com

Château de PIZAY


Superbe Régnié Château de Pizay 2013, de robe pourpre, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, un grand vin complexe, charnu et parfumé en bouche. Le Morgon cuvée Grand Cras 2014, qui collectionne les récompenses, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, est un vin bien charnu, typé, très charmeur, très parfumé au palais avec des nuances de poivre et de griotte cuite, parfait avec une terrine d’agneau ou un chevreau à la tomate et citron confit. Le Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2013, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien structuré. Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, aux senteurs de mûre et d’humus, de bouche charnue comme il le faut. Goûtez également leur Beaujolais blanc Château de Pizay 2014, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, au nez caractéristique de tilleul et d’amande, qui mêle rondeur et nervosité, distinction et ampleur, un bien joli vin, classique, à essayer sur un aligot comme avec une estouffade de paleron au vin blanc.  Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème... Vous pourrez aussi déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, très pittoresques.Superbe Régnié Château de Pizay 2013, de robe pourpre, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, un grand vin complexe, charnu et parfumé en bouche. Le Morgon cuvée Grand Cras 2014, qui collectionne les récompenses, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, est un vin bien charnu, typé, très charmeur, très parfumé au palais avec des nuances de poivre et de griotte cuite, parfait avec une terrine d’agneau ou un chevreau à la tomate et citron confit. Le Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2013, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien structuré. Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, aux senteurs de mûre et d’humus, de bouche charnue comme il le faut. Goûtez également leur Beaujolais blanc Château de Pizay 2014, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, au nez caractéristique de tilleul et d’amande, qui mêle rondeur et nervosité, distinction et ampleur, un bien joli vin, classique, à essayer sur un aligot comme avec une estouffade de paleron au vin blanc.  Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème... Vous pourrez aussi déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, très pittoresques.

Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d'Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Télécopie :04 74 69 60 66
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-chateaupizay.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château Espérance


Les 22 ha du vignoble du Château l’Espérance sont divisés en 63 parcelles situées aux alentours du château. Le sol de nos plateaux est constitué de très belles couches de calcaires ainsi que d’une profonde couche d’argile. Plusieurs familles se sont succédées sur notre propriété et elles ont toutes laissé leur empreintes dans les vins que nous élaborons aujourd'hui.
Vous y goûterez ce Blaye Côtes de Bordeaux 2014, Merlot et Cabernet, de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, bien charpenté, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux. Le Côtes de Bourg Les Cèdres 2014, cépage Merlot, de teinte brillante, au nez où dominent la cerise noire et les épices, tout en nuances aromatiques, corsé, fin et charnu à la fois, est un vin tout en harmonie.

Vignobles Jonck

Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Un vignoble (8 ha), dans la famille depuis quatre générations. Vignoble de coteaux, sur sols de marne désagrégée, caillouteux et de dépôts glacières. Xavier et Michel, 4e et 3e génération, sont des artisans-vignerons passionnés.
Vous aimerez comme moi cette Roussette de Monthoux Réserve Confidentielle 2014, un pur Altesse, issu de vieilles vignes, de fermentation lente, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien à lui, persistant au nez comme en bouche, aux notes d'amande et de poire en finale (9,70€). “L’Altesse est un cépage typiquement savoyard, précise-t-on, qui a probablement été ramené de Chypre en 1366 par Amédée VI, après ses exploits à Constantinople... ou est arrivé dans les bagages de la duchesse Anne de Chypre un siècle plus tard ! Particulièrement bien adapté aux sols d'éboulis, de graviers, en côtes bien exposées.”
Belle Roussette de Monthoux 2014, un vin franc, frais, typé et séduisant, aux notes de citronnelle et de lis, de bouche ronde, tout en finale (8,30€). Le Jongieux Gamay 2015, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, est bien persistant au palais (7,30€). Le Savoie Mondeuse Sélection de Vieilles vignes 2015 est vraiment remarquable, un vin de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits (fraise, groseille) et de sous-bois, très équilibré, aux tanins fondus, avec cette bouche finement épicée (9,80€). 
Goûtez aussi le Savoie Crémant 2014, à la mousse fine et légère, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieux et savoureux, de jolie structure et de mousse vive (9,10€).

Monthoux
73170 Saint-Jean-de-Chevelu
Tél. : 04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
Fax : 04 79 36 80 08
Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
www.vinsmillionrousseau.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BEAUCHENE


La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c'est-à-dire fermiers jusqu'à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l'exploitation, qu'ils ont progressivement agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoints. Aujourd'hui, le Château constitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l'export et le marketing depuis son bureau de Londres et s'occupe personnellement des clients en Europe.
Michel Bernard nous explique que “depuis quelques mois déjà, nous avions l’intuition que 2015 aller être un grand, un très grand millésime. C’est maintenant une certitude, les 2015 seront exceptionnels. Nos blancs sont incroyablement aromatiques, riches et longs en bouche. Et nos rouges, qui méritent encore un peu d’élevage, promettent d’être colorés et tanniques et de présenter une complexité aromatique rare. Nous commençons donc l’année 2016 sereins et confiants.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche.
Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues de des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution comme le prouve ce grand 2006 dégusté cette année, de couleur pourpre, qui mêle souplesse et richesse, aux senteurs de fruits cuits avec des nuances de cannelle en bouche, un vin puissant, classique, idéal sur un lapin caramélisé aux épices ou du boudin noir. 
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Le 2014 est un vin de caractère, bien corsé comme on les aime, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, d’une finesse certaine, à prévoir sur un tartare de saumon ou des huîtres farcies. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière 2011 est un beau vin typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution.
Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu. On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015 (Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%), vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond.
Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Tél. : 04 90 51 75 87
Fax : 04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
www.chateaubeauchene.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015

 



BARILLOT Père et Fils


Château FABAS


Château La CROIX DAVIDS


Château CORNEMPS


Château BOURSEAU


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château BÉCHEREAU


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Château MIRE-L'ÉTANG


Château PONTAC GADET


Jean-Claude et Didier AUBERT


GOSSET


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Château CROZE de PYS


Château DESMIRAIL


Clos LABARDE


Domaine Bernard PETIT & Fille


Domaine Pierre MAREY et Fils


CLOS DES LUNES


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château Les GRAVES


Château du GRAND-CAUMONT


Domaine Michel PRUNIER et Fille


De VENOGE



DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU LA GALIANE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HOURBANON


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHÂTEAU FILLON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales