Guide Du Vin

Edition du 29/03/2022
 

La Passion selon Charles Schléret

Typicité

Charles SCHLÉRET


À Turckheim, Charles Schléret élève soigneusement quelques-uns des plus beaux vins d'Alsace, des crus racés, très typés, qui collectionnent, millésime après millésime les récompenses prestigieuses aux différents concours. De l'art d'accéder à une notoriété méritée. Ingénieur dans l'âme, de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très “pointu”, il choisit aussi très rapidement d’investir dans du matériel de pointe avec le souci constant d'améliorer la qualité et sera l’un des rares alsaciens de l’époque à tenter la vinification en cuves métalliques, se mettant ainsi à l'abri des phénomènes d'oxydo-réductions conférés par le bois. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a quarante ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées. Précurseur de la vinification moderne, Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, millésime après millésime, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle, qui sait profiter également de l’exceptionnel rapport qualité-prix de ses belles cuvées de prestige, issues de vignes d’âge moyen élevé (plus de 40 ans), bien typées, marquées autant par le terroir que par la “main” de leur vinificateur. Charles Schléret peut être fier d’avoir obtenu une distinction rarissime à Montréal : le Prix Spécial de la Meilleure Sélection présentée aux Sélections Mondiales Montréal 2002, un concours qui n’a lieu que tous les deux ans et attribué au producteur ou au négociant qui aura obtenu, au cumul, la meilleure note moyenne pour l’ensemble de ses vins présentés (au minimum, cinq produits pour être admissible) à ce Concours. Des vins comme nous les aimons, et un bel exemple de réussite qualitative dûe aux efforts incessants d'un vigneron passionné par le potentiel de son terroir, respectueux des grandes traditions alsaciennes. Quand le talent rejoint la passion. Les cuvées récompensées Pinot Blanc : Médaille d’Or 2010 au concours des Vignerons Indépendants pour le 2007. Riesling : Trophée d’Excellence Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2010 pour le 2007, et médaillé au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux Français en Asie, Médaille d’Or au Challenge To The Best French Wines USA Miami 2015. Pinot Gris : Médaille d’Or au Concours International du Vin de Lyon pour le 2007, et médaille d’Or au concours des Meilleurs Vins et Spiritueux en Asie. Muscat d’Alsace : Médaille d’Or Challenge International du Vin pour le 2007. Gewurztraminer : Médaille d’Or au Concours International Gewurztraminer du Monde pour le 2007. Gewurztraminer 97 Cuvée du 3e Millénaire : Prix d’Excellence Civart France 2000. Vendange Tardive. Gewurztraminer 2000 Sélection de Grains Nobles : Médaillé aux sélections Mondiales Montréal 2002 et au Concours Mondial Bruxelles 2003. Trophée Prestige au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004. Pinot Gris 2000 Sélections de Grains Nobles : Trophée d’Excellence au Grand Concours des Vins du Monde Les Citadelles France 2004.

   

La Passion selon Charles Schléret


1, route d'Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone : 03 89 27 06 09

Email : charles.schleret@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de CARTUJAC


La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle au Domaine de Cartujac où elle élevait des brebis aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vignes. Un vignoble de 10 ha, sur sols de graves graves, argilo-graveleux, Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot. Pour Bruno Saintout, “2018 et 2019 sont l’expression du changement climatique. Ce sont des vins concentrés, longs en bouche, le Cabernet-Sauvignon est adapté au climat chaud, nous avons donc obtenu une très belle maturité des raisins. On retrouve dans les vins des arômes de cerise noire. Cette concentration indique un déficit en eau, et une baisse des rendements. Le 2019 est plus concentré que 2018, ces derniers millésimes me font penser au 2016 et 2009. Certes il y a une différence entre les deux. Avec ces étés chauds nous récoltons des Cabernets-Sauvignons très mûrs. Nous développons l’œnotourisme au Château La Bridane à Saint Julien, ouvert 6 jours sur 7 de fin Juin à début Octobre, visite, dégustation et vente de vins. Pour nos deux Crus Bourgeois Château de Cartujac et Château du Périer, les trois derniers millésimes sont à la vente.” Voilà un superbe Saint-Julien Château la Bridane 2017, provenant d’un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), qui a une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux. Le 2016 est un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, parfait avec, notamment, avec un tournedos Rossini ou des magrets grillés. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Un vrai coup de cœur également pour ce Haut-Médoc Cru Bourgeois Château de Cartujac 2017, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, idéal, par exemple, avec un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Très savoureux 2016, harmonieux, aux nuances fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, corsé, est dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et beaucoup de matière, un vin au joli potentiel de garde. Le 2015, mêle finesse et richesse d’arômes, de bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale, un vin racé, de très belle évolution. Le 2014 est un vin plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale de prune et d’humus. Également le Médoc Cru Bourgeois Château du Périer, un vignoble de 7 ha de Cabernet-Sauvignon et Merlot, sols similaires. Le 2017 (médaille d’Or Paris 2019), réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, c’est un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse mais puissante. Le 2016, est intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, de garde. Le 2015, est charnu, savoureux, c’est un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution.

Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site personnel : www.vignobles-saintout.com

Château BELLEGRAVE


Au sommet. Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale du Château Bellegrave. Cette belle propriété́ de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. En 2009, Château Bellegrave fait son entrée officielle en conversion à l’agriculture biologique contrôlée par Ecocert. Remarquable Pomerol 2018, belle attaque ronde et charnue, aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, myrtille), un grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance raffinée. Le 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances. Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. Joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011, dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. Œnotourisme sur place.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l'ancienne” : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l'œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d'Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l’aide de sa famille et dans le respect du terroir. Toujours un superbe Bordeaux Supérieur Fût de Chêne 2017, c’est un vin corsé mais souple, bien structuré, aux tanins fondus, de teinte bien soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre. Le 2016, est un vin classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits noirs. Beau Bordeaux Supérieur Réserve Traditionnelle 2018, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, de garde. Le 2017 est tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, charnu comme on les aime, d’une finale veloutée. Une très belle étiquette pour la cuvée Ampélos Biturica 2018, Ampélos est le nom générique donné à la vigne et Biturica c’était le nom des Bituriges, une tribu gauloise qui s’est établie au confluent du Peugue et de la Garonne pour créer un petit port qui allait devenir Bordeaux. Cette cuvée est élevée en fûts de chêne, assemblage unique de six cépages rouges bordelais (45% Merlot noir, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 7% Petit Verdot, 5% Malbec et 3% Carmenère), cuvée exceptionnelle car elle ne peut être réalisée que lorsque les 6 cépages produisent, ce qui est loin d'être le cas tous les ans. Cuvée produite en tout petit nombre, présentée en caisse bois. Le vin est vraiment remarquable, structuré, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), de robe grenat soutenu, corsé, et poursuit son évolution. 

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

DOMAINE GOURON


Fondé en 1946 par René Gouron, le domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitée en plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Vous allez adorer ce Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2014, un pur Cabernet franc issu de vignes de plus de 45 ans, puissant et complexe, avec des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, c’est un vin aux tanins bien fondus, bien équilibrés, charnu, d’excellente garde. Leur Chinon cuvée Terroir 2017, a une jolie robe, bouqueté, un nez de petits fruits rouges macérés, une très bonne charpente, il est très charmeur et tout en rondeur. Remarquable Chinon rouge 2018, (fermentation, macération, puis élevage en cuves Inox), souple, parfumé (griotte, prune, humus), bien charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins mûrs et savoureux. Et le Chinon rosé, de robe très limpide, au nez subtil de fraise, sec et friand, vif et parfumé en bouche.


La Croix-de-Bois
37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 15 33
Télécopie :02 47 93 96 73
Email : info@domaine-gouron.com
Site : gouron
Site personnel : www.domaine-gouron.com


> Nos dégustations de la semaine

Château d'OLLIÈRES


Quand, au début des années 2000, Hubert et Charles Rouy visitent cette belle propriété pour la première fois, ils pressentent immédiatement son potentiel. Ce ne sont pas tant les vieux murs chargés d?histoire qui provoquent alors leur coup de cœur, mais la nature qui les entoure. Il suffit aujourd?hui de déguster une gorgée de leur vin pour saisir toute la pertinence de leur jugement !
Nous avons dégusté ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé Prestige 2019, 50% Grenache, 30% Cinsault et 20% Syrah, tout en subtilité, avec ces notes de rose et de mûre, tout en bouche, idéal sur des mets légèrement épicés, très bien vinifié (13,30 €). Excellent Coteaux-Varois-en-Provence blanc Prestige 2019, 95% Rolle et 5% vieux Ugni Blanc, au nez subtil (narcisse, poire), tout en rondeur et persistant en bouche, avec une note de fraîcheur caractéristique (14,50 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé Haut de L?Autin 2019, 40% Grenache, 40% Cinsault, 10% Syrah et 10% Rolle, un vin très fin, distingué, de teinte pâle, tout en nuances d?arômes de fleurs (16,50 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Haut du Prieuré 2016, 40% vieux Grenache, 40% Syrah et 20% Cabernet-Sauvignon, a une belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de griotte (20,60 €). Beau Coteaux-Varois-en-Provence rosé Classique 2019, 50% Grenache et 50% Cinsault, un vin d?une belle teinte, épicé, tout en arômes, de bouche élégante (9,10 €). Et le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Classique 2019, Rolle et Ungi blanc, où s?entremêlent des notes élégantes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère (9,30 €).

Charles Rouy
Rue du Château
83470 Ollières
Tél. : 04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
www.chateau-ollieres.com
 


Château LUCHEY-HALDE


En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d?Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu quelque 80 ans plus tôt. Dès l?époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l?exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l?extension de l?aire urbaine. Le vignoble s?étend sur 23 ha. Il est composé de 19 ha de rouge : Cabernet-Sauvignon (55%), Merlot (35%), Cabernet franc (5%) et Petit Verdot (5%), et de 4 ha de blanc : Sauvignon blanc (37%), Sauvignon gris (18%) et Sémillon (45%). Une étude pédologique extrêmement poussée, réalisée par les enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro, a permis une implantation optimale de ce vignoble grâce à la mise en adéquation des cépages avec les différents types de sols.

Beau Pessac-Léognan rouge 2015, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l?humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré, avec ces notes poivrées en finale, de jolie garde. Beau 2014, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut (23 €). Toujours ce grand Pessac-Leéognan blanc 2016, subtilement parfumé (pomme, citron, tilleul), mêle la fraîcheur à l?élégance, de robe pâle, brillante et limpide, de bouche suave (22 €).
Très bien fait, Les Haldes de Luchey Pessac-Léognan rouge 2017, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie (17 €). Les Haldes de Luchey Pessac-Léognan blanc 2017, a cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère (15 €).

Directrice : Sabine Brun-Rageul - Directeur d?Exploitation : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Tél. : 05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
www.luchey-halde.com
 


Éric MAÎTRE



> Les précédentes éditions

Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020

 



Château des MOINES


Domaine de L'AMAUVE


Domaine de la GUILLOTERIE


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Château La MARZELLE


Château de PIZAY


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château des PEYREGRANDES


SCHAEFFER-WOERLY


Château HAUT-MACÔ


Château La CLOTTE-FONTANE


Henry NATTER


Château BERTHENON


Château BELLES-GRAVES


Château de PASQUETTE


Vignoble André HARTMANN


Clos TRIMOULET


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château SAINTE-BARBE


BARON ALBERT


Château La CAMINADE


Cédric CHIGNARD


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine de SAJE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Domaine BRISSON


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine GROS Frère et Soeur


Château FOURCAS-DUPRÉ



CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE PICHARD


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE GOSSET


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales